0 réflexion au sujet de « Et si on parlait de ta banque ;-) »

  1. Merci pour ces 2 découvertes Jean-Marie LOUCHE. Comme tu le dis, on est davantage dans la volonté de réduire les coûts de la gestion de compte, que dans le besoin d’avoir accès à une technologie.

    Et puisqu’on parle fintech, rappelons aussi que ce secteur propose aussi des activités d’épargne, de l’assurance… Moins glamour, moins tech’ mais bien plus important sur le long terme pour « reprendre le pouvoir sur son argent. » Jeter un oeil à ce propos sur ActiveSeed.

  2. Merci pour le retour Alexis Lemonnier​. Dans mon exemple, je reste effectivement sur la notion de « disposer de son argent ». Pour l’épargne et l’assurance, je laisse la place aux pros. L’aspect technologie est à placer au second plan, bien que dans mon expérience, la gestion et les applications sont d’une facilité déconcertante.

  3. Je ne me suis jamais occupé des cartes bancaires en provenance des banques en ligne, car le premier achat que j’ai fait sur la toile a été piraté, je m’explique, je fais un achat et une société tierce a piqué mon numéro, m’a facturé pour 100€..x cents pour un produit que je n’ai jamais eu ! Heureusement l’assurance a couvert et il a fallu refaire une carte. Maintenant j’utilise le système eCB, sans problème, un montant payable une seule fois et une carte eCB valable seulement 3 mois, reste maintenant les autres problèmes. Les frais de gestion que les banques facturent !

    1) pour les comptes sans mouvement dont le montant annuel a été limité législativement à 30€/an je crois

    2) maintenant ils comptent prendre des frais de gestion sur les comptes ayant des mouvements comme par exemple un compte courant et aucune loi ne les limite pour le moment !

    Je dois reconnaître que comme beaucoup d’organismes les banques s’engraissent avec notre argent et de plus elles font tout pour nous pousser à utiliser des moyens de paiement qui les arrangent, soit la carte bancaire, le problème du piratage par le cryptogramme serait résolu par des cryptogrammes qui changeraient toutes les 20 minutes je n’y crois pas, car la bourse ou la vie on donne son code et terminé la sécurité. Je dois dire d’autre part que les responsables informatiques des banques sont des rigolos, j’ai eu un virus sur mon PC je ne peux plus avoir ma banque en ligne car ils ne me changeront jamais mon identifiant ! 8 chiffres, soit 10 puissance 8 différents 100.000.000 (clients + disponibles) alors qu’avec 3 chiffres de plus on arrive à un nombre 100.000.000.000 cent milliards plus de 10 fois la population mondiale, de quoi être bien protégé des pirates en changeant l’identifiant à 11 chiffres en cas de piratage et c’est pour ça que les banques nous volent elles ne se protègent pas assez

  4. Claude Scotto di perrotolo En ce qui concerne le paiement en ligne, les cartes revolut et number26 peuvent être une bonne alternative à la ecarte car elles permettent de disposer d’une somme prédéterminée pour les achats.

  5. Jean-Marie LOUCHE c’est à la mode aujourd’hui ces comptes fictifs, j’achète beaucoup chez Amazon.fr situé au Luxembourg, ils ont créé ce qu’ils appellent les chèques-cadeaux, qui sont en réalité l’équivalent d’un compte courant (auquel ils n’ont pas droit sans se déclarer bânque), et je peux acheter pour moi personnellement en précisant à la commande d’utiliser mon compte chèques-cadeaux ne rien payer. Ce compte chèque évidemment aussi à envoyer un chèque-cadeau à une personne offrant crédit auprès d’amazon.fr pour l’article qu’elle préfère. Dans le cas où c’est insuffisant il suffit de compléter avec un eCB ou une CB pour ceux qui aiment le risque pour solder l’achat

  6. Jean-Marie LOUCHE jeun tout petit peu embrouillé comme explication, mais si j’ai bien saisi, il faut tout de même pour Revolut, avoir un compte bancaire, donc régler des frais de tenue de compte, pour approvisionner Revolut, le seul avantage c’est la CB gratuite. Bonne soirée

  7. Yolande Casamatta Pour revolut, oui. La CB est l’un des avantages, ne pas oublier les taux de change, la gestion du compte en temps réel par exemple. 

    Pour number26, c’est un compte normal donc avec possibilité de domiciliation de salaire, etc…

    Apres encore une fois, ce n’est pas un pub, l’objectif, c’est surtout d’ouvrir sur des nouvelles alternatives.

Répondre à Claude Scotto di perrotolo Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *