0 réflexion au sujet de « YES ! Un article sur G+, dommage rien dans l’article n’est vraiment juste… »

  1. Interprétation d’une stratégie de Google répondant aux utilisateurs ne voulant vraiment pas de compte sur un réseau social comme un abandon… Alors que G+ reste au cœur des fonctionnalités d’interactions, et que la seule vraie reculade est celle de ne pas forcer à l’inscription lors de la création d’un compte…

    Il y a un mieux qui répond aux utilisateurs paranos, et va permettre d’éviter la multiplication des comptes fantômes sur le réseau, et les pseudo-anarchistes en font un mal… Pourquoi ne suis-je pas étonné ?!… -.-

  2. L’article fait dans le sensationnel mais on peut tout de même se demander ce que veulent dire tous ces récents changements de politique.

    Pourquoi lâcher du lest concernant l’intégration de Google+ alors qu’il était censé être la couche sociale de tous les services ?

  3. Shehrazad GUERBAOUI 

    « commence progressivement à abandonner le navire »

    Ah oui ? et quelles sont les faits sur ce sujet ? Le départ de Vic pour un autre boss ? Cela arrive tous les jours dans toutes les entreprises du monde entier.

    « la firme avait déjà abandonné l’obligation d’utiliser son vrai nom »

    Oui, c’est vrai mais en quoi est-ce un recul ? Ah oui, mince, Google a eu la délicatesse d’écouter ses utilisateurs. 

    (Par contre je pense personnellement que c’est une mauvaise idée mais cela n’engage que moi.)

    « la firme de Mountain View a discrètement supprimé de son moteur de recherche l’affichage du « Google Authorship »

    Ce n’était pas discret puisque John Muller a fait une annonce.

    « malgré le chantage implicite au SEO qu’a tenté d’exercer Google » 

    Étrangement, personne de chez Google n’est venu me menacer d’ajouter le bouton +1 sur mon site.

    « le bouton « +1″ de Google n’a que peu d’impact sur le référencement, et qu’il n’a plus aucune influence sur l’affichage des résultats » 

    Des tests, des faits ? Je vois sur quasiment chaque recherche que je fais un lien avec mes contacts G+.

    « Mais le signe le plus significatif d’un abandon progressif de Google+ est venu ces derniers jours. Google a en effet décidé de revenir sur son choix d’imposer l’inscription sur Google+ aux internautes »

    Dommage pour l’auteur mais ce n’était pas obligatoire ! Seulement une nouvelle mise en page plus explicite. Et oui Google écoute les utilisateurs !

    Bref, l’article pourrait être intéressant avec un minimum de vérité. Malheureusement, celui-ci ne fait que rependre des contre-vérités.

  4. Jean-Marie LOUCHE merci pour ces explications, je comprends mieux. Ce qui est dommage c’est que Google ne met pas plus en avant la relation parfaite entre G+ et Blogger. Si on aime G+, c’est la plateforme idéale. Or G+ n’est ps un blog. Il y a beaucoup de posts intéressants, que l’on ne peut ps repartager sur d’autres plateformes. 

    Les interactions avec G+ sont riches, je le vois sur ma page tj, quant aux partages, les internautes préfèrent utiliser principalement d’autres réseaux sociaux : FB ou Twitter surtout pour les sujets d’actualités. Une méconnaissance du produit peut être ? 

     je suis inscrite la BMS (Bibliothèque Municipale de Strasbourg), et j’ai accès à certaines vidéos d’autoformation : il y en a d’intéressantes sur Chrome, Blogger, Drive, (Photoshop, Pinterest …) je trouve que Google devrait faire de même notamment sur ses produits notamment G+. 

    Pour Youtube c’est un autre problème.. avant je pouvais lier ma chaine à l’une de mes pages, maintenant c’est impossible. Selon moi, le pb sont les commentaires G+ sur Youtube, il y a beaucoup de « bruit » autrement dit, ce qui est intéressant de voir ce sont les commentaires et non ps de savoir si untel a partagé la vidéo. cela reste mon avis. Peut être le système évoluera. Le système de commentaire G+ n’a pas fait l’unanimité parmi les utilisateurs de Blogger (j’en parle en connaissance de cause, car sur le forum Blogger beaucoup souhaitaient revenir en arrière). 

  5. Shehrazad GUERBAOUI, concernant la communication en ligne, aucune règle, aucun dogme, ni aucun chiffre ne solutionne les problèmes de tout le monde à la fois.

    Google+ n’est qu’un de ces moyens de communication, adapté à une certaine cible et avec certaines fonctions ; mais il existe d’autres cibles qui nécessitent d’autres moyens …

    Sachons sortir du manichéisme et prenons un peu de hauteur pour voir « the big picture ».

  6. Plait-il l’engagement ? regardez la page de Google France pourtant celui ou celle qui la gère sait comment utiliser Google+ , il n’y a pas beaucoup de commentaires sous les articles 

    Comparons par exemple le journal Le Monde.fr plus de 300000 abonnés.. ok et sur FB (+ ‘1 million ) dhttps://http://www.facebook.com/lemonde.fr?fref=ts&rf=11526939848 article partagé : aucun commentaire.. sur Facebook c’set totalement different. 

    Ce n’est ps parce qu’un article n’est ps commenté qu’il n’est ps lu. 

  7. Hugo BALLESTER et alors ? comment se faire du fric ? je ne comprends ps très bien. Le réseau social est un endroit pour échanger, partager les articles. G+ offre bien des pages pour les entreprises, tout comme Pinterest des comptes entreprises, et le tout gratuitement.  l’engagement d’un article ne veut rien dire, à telle enseigne un de mes articles comptent plus de 50000 lectures mais qui  n’a  que 12 commentaires.. il est peu partagé pourtant. de plus l’engagement d’une pageG+/à son nombre d’abonnés ne veut rien dire du tout non plus. 

  8. Shehrazad GUERBAOUI tu ne comprends pas..

    Publier leur lien uniquement, n’engage pas la marque, sur Google+ il est bon d’expliquer les choses, d’accompagner des liens par du texte 🙂

    Là il n’y a aucun texte, c’est uniquement pour qu’on clique sur le lien pour nous mener vers le site, et qu’ils encaissent du pognon grâce à la pub.

    Moi je dis non.

  9. Hugo BALLESTER cela ne veut ps dire que l’information du site n’est ps bonne. Pour information même le Monde ou Le Figaro se font de l’argent avec leur activité internet. cette année beaucoup de forums Google ont fermé. je trouve cela très bizarre. De plus qu’il y ait un changement de politique sur Google+ c’est indéniable.. la question est de savoir réellement pourquoi. 

  10. On parle de mort imminente de Google+ depuis son lancement. Pour mémo voici un lien sur un post de Danny Sullivan  en 2011 !

    https://plus.google.com/113217924531763968801/posts/dr4ZKiqi4h2

    Si l’inscription à Google+ n’est plus imposée, ce n’est pas un signe d’abandon du service, mais un geste d’ouverture donné à  la Commission Européenne et à la FTC américaine :  

    http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-116_fr.htm

    Google essaye de rendre ses services moins invasifs car le moteur est sous le coup d’enquêtes  pour position dominante en Europe et aux États-Unis. Je ne pense pas que Google+ soit destiné à mourir, et ce serait dommage car notre choix de platse-formes sociales se réduirait. Les Anti Google aux US : 

    http://www.fairsearch.org/

  11. Merci Mohand Amrouni beaucoup pour ces éclaircissements. Vos liens expliquent beaucoup de choses. Je comprends mieux ces changements.

    Il n’y a pas de réseaux sociaux parfaits, ni de systèmes de commentaires.. Chacun a ses avantages et ses inconvénients.

     Au début je m’étonnais que les liens hypertextes sur le système de commentaire de Blogger et de l’ancien de Youtube ne soit clickables, je l’ai compris par la suite.  Le pb est en fait le spam : http://www.nextinpact.com/news/84631-youtube-nouveau-systeme-commentaires-a-favorise-spam.htm

    Toujours est-il, une information récente porte à réflexion, le plus populaire Youtuber Pew Die Pie a décidé de fermer son système de commentaires. http://branchez-vous.com/2014/09/02/le-plus-populaire-producteur-de-contenu-sur-youtube-ferme-les-commentaires-pour-de-bon/

    Google ne reviendra pas en arrière d’après ce que j’avais lu.

    La question est de savoir maintenant, quel réseau social, les internautes utilisent pour partager l’information. Comme je l’ai dit plus haut, les statistiques du site Buzzsumo sont révélatrices. http://buzzsumo.com/blog/facebook-dominates-news-sharing/

    Or maintenant, il faut voir l’impact des visites de ces partages sur un site ou un blog, ceci est un autre débat. tout dépend de quoi on parle.

    comme a dit  François Bacconnet plus haut : « Google+ n’est qu’un de ces moyens de communication, adapté à une certaine cible et avec certaines fonctions ; mais il existe d’autres cibles qui nécessitent d’autres moyens … »

    L’avantage de G+ est que l’on peut avoir des débats riches comme celui ci ce qui n’est ps le cas de Pinterest, où les utilisateurs se contentent de partager leurs épingles.  De plus sur G+, nous sommes tous à égalité dans le partage de l’information : pas besoin de payer comme Facebook pour atteindre son audience.

  12. Merci pour l’appréciation Shehrazad GUERBAOUI . J’avoue ne pas connaître   Pew Die Pie , mais j’ai cliqué sur l’article que vous citez. Il me vient simplement à l’esprit  que la conversation sociale ne se refuse pas , même si on a atteint ses objectifs. Les commentaires sont un type particulier d’interactions et peut-être que son audience échange avec lui ailleurs…

    Ceci dit, les réseaux sociaux ne géreront pas les conversations sociales à notre place  ! A nous de faire cet effort.  Google+ a fortement limité le Spam en ne donnant aucune valeur SEO aux liens contenus dans les commentaires et récemment à ceux du profil. Par contre un Post est toujours efficace car il est indexé quasiment immédiatement et les liens transfèrent du PR.

     

    Chose  intéressante en communication B2B, la conversation peut-être différente avec les mêmes personnes en fonction du réseau social.  Multiplier les registres de conversation permet aussi d’atteindre un objectif. C’est ainsi que je mets à profit leur  complémentarité.    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *